Depuis 1970

Flexogravure

Le procédé double couche

Le capping Le capping (vidéo)

Pour imprimer le carton ondulé, il est nécessaire que la gravure soit suffisamment souple afin d' éviter les cannelures. Cependant, lors de l'impression avec un tel support, la déformation et l'engraissement du point créent un effet de banding qui nuit fortement à la qualité de l'impression.


Pour contrer ce problème, les photopolymères liquides nous permettent d'utiliser la technique « double couche » appelée "capping" qui consiste à l'utilisation de deux photopolymères de dureté shore différente. La base de la gravure est réalisée avec une couche souple pour amortir les inégalités du support d'impression et une seconde, en surface, plus rigide, qui garantit la reproduction optimale de l'image en corrigeant la netteté des contours et en minimisant l'engraissement du point.


Ce procédé améliore la qualité de l'impression et permet un meilleur rendu sur des supports de moins bonne qualité et augmente probablement la durée de vie de la matrice.